La mère a reçu un diagnostic de cancer de la vulve après avoir éprouvé de fortes démangeaisons; les symptômes de ce cancer sont souvent ignorés

Elle a été traitée pour tout sauf le cancer. Maintenant, elle plaide avec d'autres femmes pour ne pas ignorer ces symptômes.

2,479 views   |   shares
  • Clare Baumhauer, 44 ans, a été diagnostiquée avec un cancer. Son histoire devient virale et elle plaide auprès des femmes partout dans le monde pour se familiariser avec les symptômes.

  • Clare a eu des démangeaisons dans la région de la vulve depuis l'adolescence, mais les médecins ont toujours considéré comme une irritation, l'herpès ou la cystite, selon The World News. Elle n'a jamais imaginé à quel point les médecins étaient loin de la vérité.

  • Clare était frustrée et embarrassée alors qu'elle ne recevait pas une réponse claire ou une solution à son problème, et elle a connu ses symptômes à l'âge adulte aussi. Quand elle a développé un ulcère et l'âge de 30 ans, elle est retournée chez le médecin, seulement pour être diagnostiquée à tort avec un type de sclérose. Dix autres années s'écoulèrent avant que les médecins ne lui donnent le bon diagnostic.

  • On lui a finalement diagnostiqué un cancer de la vulve, et sa ménopause est arrivée tôt en raison de la radiothérapie et des traitements qu'elle a dû subir.

  • La démangeaison qui a causé le cancer

  • On a finalement diagnostiqué à Clare la Lichen Sclerosus, une affection cutanée qui augmente le risque de cancer de la vulve.

  • Si cette condition avait été traitée tôt dans sa vie, son risque de cancer aurait diminué. Son diagnostic a commencé quand elle était petite, mais s'est développé au cours des nombreuses années qu'elle a souffert de cela. Elle a subi une intervention chirurgicale pour enlever la zone touchée, mais a dû subir une radiothérapie pour se débarrasser complètement du cancer.

  • Ce que vous devez savoir sur la Lichen Sclerosus

    • C'est une maladie de la peau qui produit des plaques de peau mince partout sur le corps, mais elle se produit principalement dans la région génitale.

    • Les femmes peuvent développer cette condition à tout âge, mais les femmes ménopausées sont plus sujettes.

    • Le traitement n'est pas nécessaire dans certains cas, mais vous devriez toujours consulter un médecin.

    • Il n'y a pas de remède, mais il peut être contrôlé.

  • Advertisement
  • Les symptômes

  • Selon la Mayo Clinic, voici les symptômes que vous ne devriez pas ignorer:

    • Démangeaisons extrêmes

    • Inconfort ou douleur dans la zone touchée

    • Des taches blanches et douces sur votre peau

    • Peau rouge et ridée

    • Une peau meurtrie ou une peau qui se meurtrit facilement

    • Des saignements, des cloques et des ulcères peuvent survenir dans les cas graves

    • Douleur pendant l'intimité

  • Si l'un de ces symptômes apparaît, vous devriez consulter le médecin et mentionner tous les symptômes. Ne retenez aucune information.

  • Ce que vous devez savoir sur le cancer vulvaire

    • La vulve est la zone extérieure des organes génitaux d'une femme. Il comprend le vagin, les grandes lèvres et les petites lèvres.

    • Selon l' American Cancer Society, ce type de cancer affecte la lèvre majeure ou mineure.

    • Les facteurs de risque comprennent l'âge (moins de 20% des femmes atteintes de ce cancer ont moins de 50 ans), le tabagisme, le sida, la néoplasie vulvaire intraépithéliale (cellules anormales à la surface de la vulve), le lichen scléreux, certains types de cancers génitaux et certains cancers cutanés.

  • Est-ce que c'est évitable?

  • Selon l' American Cancer Society, une partie de la prévention consiste à réduire les facteurs de risque que nous pouvons contrôler.

  • Arrêtez de fumer, évitez les rapports sexuels occasionnels et allez chez le gynécologue tous les ans. Faites attention à la couleur de la peau, à l'apparence et prenez note de tout changement. Et bien sûr, si vous avez des démangeaisons dans cette région, consultez un médecin au lieu d'acheter de la crème en vente libre.

  • Cet article a été adapté et traduit de l'original "Madre es diagnosada con cáncer de vulva luego de sufrir de coma en su parte intima, les sentiments d'este cáncer que se confunden ignoran" qui a été initialement publié sur familias.com.

  • Advertisement
  • Traduction: Valérie De Luca (Translated by)

Mariel Reimann est le responsable du contenu de familias.com. Elle a étudié le droit à l'Université nationale de Cordoue et réside actuellement à Salt Lake City, en Utah.

La mère a reçu un diagnostic de cancer de la vulve après avoir éprouvé de fortes démangeaisons; les symptômes de ce cancer sont souvent ignorés

Elle a été traitée pour tout sauf le cancer. Maintenant, elle plaide avec d'autres femmes pour ne pas ignorer ces symptômes.
Advertisement
Tell us your opinion
 

Thanks for subscribing to our email list. Please enjoy our latest articles.

tumblr